Reiki à l’hôpital

En 2007, le Reiki à été introduit à l’Unité de Soin et de Recherche sur l’Esprit de l’hôpital de la Timone à Marseille.

Cette introduction a été facilitée du fait qu’un médecin de l’équipe était Maître Reiki.

Les USA semblent bien en avance dans ce domaine, puisqu’en 2002 déjà, 60% des Hôpitaux contactés, utilisaient le Reiki, en tant que thérapie complémentaire d’une façon permanente. Dans ces hôpitaux, des praticiens de Reiki sont employés par l’hôpital. D’autres praticiens interviennent à la demande. Chaque établissement dirige ces activités dans le cadre de la Médecine Complémentaire Alternative.

En suisse et en Allemagne les assurances privées remboursent les soins Reiki. En France, il semble que nous n’en sommes pas encore là.
Dans sa façon d’agir le Reiki permet de combler un manque énergétique, de rééquilibrer les vortex et d’agir sur l’ensemble de l’être.

C’est un moyen holistique de santé qui participe, seul ou en synergie avec d’autres moyens, sur les voies qui mènent à la santé.

De ce point de vu, le Reiki, n’est pas un art réservé aux « petites maladies » qui laisserait les « vraies maladies sérieuses » aux médecins conventionnés.

Le Reiki a déjà prouvé son efficacité une multitude de fois, dans de nombreux domaines, aussi bien sur de nombreuses pathologies en général.

Le praticien Reiki n’est pas médecin, Il ne recherche pas à faire un diagnostique, à couper tel ou tel morceau du corps, qui serait cause de la maladie, à effacer plus ou moins des symptômes par la méthode des contraires…

Le praticien Reiki, transmet de l’énergie qui agit selon les besoins du patient, sans jamais d’effet secondaire, si ce n’est une crise de guérison, que les tenants des médecines naturelles et holistiques connaissent bien.

Par contre s’il est vrai que le Reiki peut agir sur les états de santé les plus graves, il n’est pas non plus une « recette miracle. »

Laisser un commentaire